(24/7) 09.74.77.43.10 contact@pflutece.com

Crémation : Définition et informations

La crémation que l’on désigne également par le terme d’incinération est la réduction en cendres du corps du défunt. En France, ce rite funéraire est déjà utilisé pour plus d’un tiers des obsèques. Découvrez ici ce qu’il y a à en savoir. Notre guide abordera la crémation du décès jusqu’au crématorium.

Les différents services de la crémation

09.74.77.43.10

Un dernier hommage au défunt

Le déroulement de la crémation requiert un endroit spécial. Ce dernier est connu sous le nom de crématorium. En début de rituel, les proches du défunt sont invités à prendre place dans la salle de cérémonie du crématorium. Ils vont assister à un recueillement allant de 30 à 45 min devant le cercueil du défunt. Des animations se succèdent durant ce programme, notamment des chants, des témoignages ou même des films. Si la famille le souhaite, il est aussi possible de faire appel à un officiant qui effectuera une bénédiction religieuse. Sinon, une absoute à l’église précédera le programme. Cet événement demeure important et souvent émouvant pour les proches, car il signe la séparation définitive avec la personne décédée.

Avant de commencer l’incinération, les proches sont conviés à se rendre dans une salle d’attente où on leur présente les condoléances. Le moment venu, ils choisissent ou non d’assister directement à la crémation.

La crémation : pour qui ?

La crémation est préférée à l’inhumation pour des raisons d’ordre philosophique, économique, écologique et pratique (pour des obsèques aussi simples que possible). Toutefois consultez notre guide si vous hésitez encore entre la crémation ou l’inhumation. Dans l’antiquité, elle constituait la pratique funéraire prépondérante. Interdite en 789 par Charlemagne, elle est de nouveau autorisée par la législation française en 1905. Elle peut être choisie par n’importe qui le désirant, mais il faut savoir que les juifs, les musulmans, les orthodoxes, les presbytériens et les adventistes l’interdisent. Très utilisée par les bouddhistes et les hindouistes, elle est admise chez les catholiques (en savoir plus sur ce que dit la religion catholique sur la crémation), depuis 1963. Quoi qu’il en soit, c’est au défunt ou à la « personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles » qu’il revient de choisir d’incinérer le corps.

La crémation : préparation, conservation ou dispersion

La mise en flamme du cercueil dans le four crématoire dure 2 heures environ. Cette procédure est animée par des sélections de musiques, parfois choisies par le défunt ou bien par les proches.

Il est annoté que la crémation exige une préparation minutieuse. Ainsi, un triage des effets personnels du défunt à destination de l’incinération aura lieu nécessairement. Il faut également signaler les appareils de santé ou les prothèses portées par le défunt. crémationEn effet, les habits, les bijoux et les fleurs pour une crémation peuvent être admis dans le four contrairement aux dispositifs de santé pouvant contenir des radioéléments ou du lithium. Ces derniers causent d’importants dommages au four crématoire, et doivent ainsi être enlevés par opération avant l’incinération.
Après la crémation, les cendres sont placées dans l’urne funéraire qui est remise à la famille. Ensuite, selon les dernières volontés du défunt ou le souhait des proches, les cendres contenus dans l’urne seront dispersées ou bien conservées.

La dispersion des cendres de la crémation dans l’urne pourrait s’effectuer dans un jardin de souvenir destiné à cet effet, un endroit souvent aménagé dans les cimetières. Sinon, il est aussi courant de se fier aux désirs du défunt, et de choisir son lieu particulier, par exemple en mer, en montagne ou bien à un endroit qui l’a marqué, sauf en voies publiques. Ces derniers n’y sont pas autorisés.
Quant à la conservation des cendres, l’inhumation de l’urne funéraire dans une tombe traditionnelle ou une sépulture reste très courante. L’urne peut aussi être déposée dans une case de colombarium ou de monument mixte. En revanche, la loi interdit de conserver une urne funéraire contenant des cendres chez soi. Au cas où le défunt n’a émis aucune préférence à ce sujet, c’est à la personne ayant qualité pour pourvoir aux funérailles que revient d’avoir le choix de la dispersion des cendres ou de faire déposer l’urne.

Aspects pratiques : ce qu’il est important de savoir

L’incinération d’une dépouille mortelle doit être réalisée dans un délai de six jours après le décès, à l’exclusion des dimanches et jours fériés, et sauf si le préfet du département accorde une dérogation. À l’instar de l’inhumation, un cercueil est obligatoire : on ne peut incinérer un corps qui n’a pas été mis en bière. Un permis d’incinérer est requis de la part du maire de la commune où a eu lieu le décès ou la mise en bière. La délivrance de ce document nécessite un acte de décès, une demande de crémation et un certificat médical (qui atteste de l’absence de tout problème médico-légal ou encore de celle d’un appareil électronique dans le corps).

Prix d’une crémation / incinération

Quel est le prix d’une crémation ? Cette solution coûte en principe moins cher qu’une inhumation. Il faut compter de 350 à 600 euros pour les frais d’incinération, auxquels viennent s’ajouter l’achat d’un cercueil, la mise en bière, ou encore l’organisation des obsèques par une entreprise de pompes funèbres pour un prix moyen global variant entre 1500 et 5000 euros. Il faut en outre savoir qu’un cercueil destiné à être incinéré doit être fermé et scellé par la police, pour un tarif qui diffère en fonction des communes. Ensuite il vous faudra vous rapprocher du crématorium le plus proche de chez vous.

PF Lutèce : un service de qualité dans le respect de votre deuil

Vous avez opté pour une cérémonie de crémation en guise d’ultime hommage à un proche décédé ? Confiez cette prestations aux bons soins de PF Lutèce. Grâce à une bonne vingtaine d’années d’expérience dans le domaine des obsèques, nous disposons entre autres d’un grand professionnalisme, une connaissance technique et une présence internationale. PF Lutèce vous promet des services funéraires irréprochables ainsi qu’un accompagnement de qualité à toutes les étapes de votre deuil. PF Lutèce vous propose des solutions complètes et plusieurs forfaits en fonction de vos préférences et vous décharge notamment des démarches administratives à effectuer : Choix du crématorium, dispersion des cendres, autorisation etc. Notre entreprise de pompes funèbres peut après s’occuper du transport du corps jusqu’au crématorium, d’accueillir les familles, d’intervenir quant au protocole des funérailles ou encore de fournir un registre de signatures. Quoi qu’il en soit, notre expertise et l’application que nous mettons à vous satisfaire et à vous aider à traverser sereinement vos moments de deuil valent assurément le prix d’une incinération auprès de PF Lutèce. Vous pouvez nous contacter par téléphone au 09 74 77 43 11 ou venir nous rencontrer dans l’une de nos agences : Paris, Lyon, Marseille, Nice afin de pouvoir vous venir en aide pendant ces temps difficiles après le décès d’un proche.

Confiance & Bienveillance

Tel est la devise de PF lutèce International : Être présent pour nos clients et fournir un service de qualité avec discrétion et professionnalisme.

 

91 Boulevard de Port-Royal 75013 Paris

1 Rue Alexandre Mari
06300 Nice

48, rue Peyssonnel
13003 Marseille

101 Grande rue de la croix rousse
69004 Lyon

09 74 77 43 10