(24/7) 09.74.77.43.10 contact@pflutece.com

Crémation : le guide complet

La crémation : Définition

La crémation est une technique funéraire qui consiste à réduire le corps du défunt en cendres avant de les placer dans une urne. La crémation, aussi appelée « incinération », s’effectue à la demande de la personne décédée ou de sa famille et doit impérativement être réalisée par une entreprise de pompes funèbres, au sein d’un crématorium. Cependant, avant de procéder à une crémation, plusieurs démarches sont à entreprendre auprès de la mairie de la commune où se situe le crématorium que vous aurez choisi.

✔ Qualité ✔ Discrétion ✔ Professionnalisme

Qu’est-ce qu’une crémation ?

La crémation, du latin « cremare » qui signifie brûler est aussi connue sous le nom d’incinération. Il s’agit d’une opération funéraire qui consiste, au sein d’un établissement spécialisé (le crématorium) à incinérer le corps d’une personne défunte dans un cercueil avant la mise en urne. Cette technique funéraire, bien qu’originaire des pays anglo-saxons, est aujourd’hui de plus en plus répandue en France. En effet, selon les derniers chiffres recueillis, près de 50 % des Français envisagent la crémation comme solution après leur décès contre seulement 0,4 % dans les années 1970. 

Il faut cependant noter qu’une crémation doit obligatoirement avoir lieu dans un crématorium reconnu et certifié par l’État. Dans le plus grand respect de la dignité du corps humain, la dépouille est placée dans un cercueil puis est placée dans un four. Là, elle sera exposée à des températures extrêmement chaudes afin d’être réduite en cendres. Les cimetières et les entreprises de pompes funèbres peuvent avoir à disposition un crématorium. Lorsqu’un défunt a rédigé de son vivant un contrat d’obsèques dans lequel il opte pour la crémation, il est obligatoire pour la famille de respecter cette volonté. Si, a contrario, aucun souhait n’a été exprimé, c’est alors aux membres de la famille que revient le choix entre la crémation et la mise en bière.

Nota bene : il est important de préciser que seules les cendres du défunt, et non pas celles du cercueil, sont placées dans l’urne avant d’être remises à la famille.

Quelles sont les démarches à faire pour une crémation ?

Les délais

La crémation doit être réalisée dans un délai compris entre 24 heures et 6 jours ouvrables une fois survenu le décès de la personne. Pour réaliser une crémation, la famille devra choisir une entreprise de pompes funèbres, comme Lutèce, qui prendra en charge la totalité ou une partie des démarches et des formalités relatives à cette opération.

Le lieu

La crémation est exclusivement réalisée au sein d’un crématorium qui a bénéficié auparavant d’un agrément de l’État. Actuellement, on recense environ 200 crématoriums répartis sur l’ensemble du territoire français. Chacun d’entre eux est géré par des entreprises privées, les pompes funèbres, pour le compte de la municipalité de la commune dans laquelle ils se trouvent. Avant la crémation, il faudra obtenir une autorisation auprès du maire de la commune dans laquelle se trouve le crématorium. Ces lieux peuvent également être dotés de salles de recueillement ou de salons de convivialité pour accueillir les familles lors de la cérémonie.

Le cercueil et l’urne

Le choix du cercueil et de l’urne fait également partie des démarches qu’il est nécessaire d’entreprendre avant le jour de la crémation. En effet, il est impératif pour une crémation que le corps soit placé dans un cercueil. Il devra être également scellé par la police afin d’être incinéré dans un crématorium. Enfin, si l’on souhaite par la suite procéder à une inhumation de l’urne funéraire, il faudra obtenir une autorisation auprès du maire de la commune choisi pour l’enterrement.

 

Comment se déroule une crémation ?

Accueil et cérémonie

Lors d’une crémation, la famille et les proches du défunt sont accueillis au crématorium au sein d’une pièce, un salon, prévu à cet effet. Une cérémonie, civile ou religieuse, peut précéder la crémation afin de rendre un dernier hommage au disparu. 

L’incinération

Durant la crémation, les proches sont invités à se recueillir dans le salon de convivialité. La crémation dure environ entre quatre-vingt-dix minutes et deux heures. En fonction des désirs de la famille, une petite collation ou toute forme de convivialité et d’hommage peut être organisée à la suite de la cérémonie. 

La remise des cendres

À l’issue de l’incinération, les employés des pompes funèbres remettent à la famille les cendres dans l’urne funéraire qui aura été choisie par les proches. Il existe des urnes de styles variés, dans toutes sortes de matériaux et qui conviennent à tous les goûts et à tous les budgets. 

La gestion des cendres 

Dans le respect de la volonté du défunt ou de sa famille, les dernières étapes des obsèques peuvent avoir lieu. L’urne funéraire peut alors être placée au sein d’une cavurne, un caveau qui contient exclusivement des urnes, ou encore être inhumée dans un cimetière, dans un columbarium ou au jardin des souvenirs par exemple. . Les proches ont également l’autorisation de procéder à une dispersion des cendres, selon les dernières volontés du défunt ou dans un lieu naturel de leur choix. Il est cependant strictement interdit de disperser des cendres dans les lieux publics. Il est également prohibé, depuis 2008, de conserver des cendres chez soi. Enfin, en cas d’indécision, il est possible de consigner l’urne funéraire durant un an afin d’opter pour la meilleure solution. 

Comment se passe une crémation

Combien coûte une crémation ?

Actuellement, en France, le coût moyen d’une crémation s’élève à environ 500 €. Le montant pour effectuer ce rituel funéraire peut cependant varier selon différents critères. On pensera notamment à la localisation géographique de l’établissement d’incinération ou encore aux prestations choisies. Ainsi, pour évaluer le prix total d’une crémation, il faut prendre en compte les éléments suivants : 

  • Le versement de la taxe de crémation (dont le montant est fixe) ; 
  • Le prix du cercueil ;
  • Le prix de l’urne ; 
  • La cérémonie et le convoi ; 
  • Les frais de crématorium. 

Enfin, il est tout à fait possible, au moment de l’organisation des obsèques d’un proche et avant de faire le choix du prestataire, de demander plusieurs devis avant de s’orienter vers le service de pompes funèbres qui vous conviendra le mieux.

Il est important que tous les détails et les désirs de la famille soient réglés au préalable avec le prestataire afin que tout se déroule dans les meilleures conditions. 

Retrouvez nos différentes prestations

Confiance & Bienveillance